Votre stratégie digitale comme un pro !

Sans Internet, difficile de développer votre business. Vous créez donc un site web design, un profil sur les réseaux sociaux et vous attendez. Une première marche est franchie, mais vous risquez d’attendre encore longtemps si vous n’avez pas une bonne stratégie digitale. Alors si ces deux mots vous donnent des sueurs froides, suivez le guide pour mettre le pied à l’étrier.

 

Une stratégie digitale, c’est quoi et ça sert à quoi ?

Pour faire simple, la stratégie digitale regroupe toutes les actions sur le web destinées à développer votre visibilité et votre notoriété. Puisqu’avoir un site web, un blog ou un profil sur Instagram ne suffit pas, la stratégie est cruciale pour déterminer votre positionnement, votre unicité, ainsi que votre cible et votre marché. Plus proche des consommateurs, vous comprenez mieux leurs besoins et leurs goûts, et vous pouvez les anticiper.

Et son but est multiple car vous pourrez aussi bien trouver de nouveaux clients qu’augmenter le trafic vers votre site ou booster vos commandes. Avec les 53.8 millions d’internautes en France en 2021 et un temps quotidien de 2h39 sur le web, autant dire qu’il y a de belles opportunités !

 

Comment on fait une stratégie digitale ?

1ère étape : On analyse

Pourquoi êtes-vous devenu entrepreneur ? Savoir pourquoi vous faites ce job est la base d’une stratégie digitale cohérente. C’est ce qui va vous donner votre angle d’attaque pour bien communiquer et être vrai.

Vont en découler votre vision et la mission que vous vous êtes fixé. Vous avez certainement des valeurs qui vous inspirent, des ambitions ou l’envie d’avoir une orientation spécifique. Même si ce n’est pas simple de les afficher, par peur de la critique ou d’assumer qui vous êtes, foncez ! Affirmer qui vous êtes et pourquoi vous avez choisi d’être indépendant montrera votre authenticité et l’alignement avec vos valeurs.

Identifiez ensuite votre cible et dressez le portrait de votre client idéal. Savoir quelles sont ses caractéristiques vous donnera la possibilité de mieux le servir. Et ça, c’est indispensable !

Déterminez enfin vos forces et vos faiblesses, puis celles de vos concurrents. Êtes-vous seul sur le marché ? Vos concurrents sont-ils plus innovants ou plus présents ? Qu’est-ce qui les démarque de vous ?

Bref, cette analyse vous apportera une fiche d’identité précise et utile de votre structure.

 

2ème étape : On fait des choix

Pour être visible sur le web, il vous faut un univers visuel, soit une charte graphique et éditoriale. Vous allez donc choisir vos couleurs et vos polices, et utiliser, si votre graphiste préférée s’est déjà occupée de vous, le logo et la charte qu’elle a conçus. On ne le répètera jamais assez : soyez cohérent.

Après le visuel, le choix du ton. Selon votre cible, votre charte éditoriale ne sera pas la même car vous devez être en accord avec votre identité et respecter les codes des consommateurs. Chercher à amuser la galerie quand on représente une marque sérieuse, ou employer un ton soutenu avec des ados ne fonctionnera pas. À vous de définir le registre de langue et la façon de vous adresser à votre cible.


3ème étape : On réfléchit aux piliers de contenus

Une bonne stratégie digitale ne saurait fonctionner sans des piliers de contenus. Ils regroupent tous les thèmes qui gravitent autour de votre identité, de vos valeurs, de vos produits. Si vous vendez par exemple de petits électroménagers de cuisine, vous pourrez proposer des recettes, des conseils healthy ou montrer l’intérêt technique de vos produits. Il s’agit de définir les grands axes sur lesquels vous allez diffuser du contenu. Ne partez pas dans tous les sens et essayez d’apporter de la valeur ajoutée aux consommateurs ; ils ne vous en seront que plus fidèles. Ne copiez pas non plus la concurrence, c’est le meilleur moyen de rester invisible.

Et même si cela prend du temps de trouver vos piliers de contenus, ce n’est que du temps gagné pour vos prochaines publications.

 

4ème étape : On entre dans la stratégie

Entre la promotion, l’information, la récréation ou l’éducation, il y a de quoi y perdre votre latin !

Pour savoir quelle stratégie employer, réfléchissez à ce que vous voulez transmettre et à la fréquence de publication.

Même si l’idée d’avoir une communauté est importante, votre stratégie éditoriale va vous servir à améliorer votre visibilité et votre référencement. Pour cela, vous avez l’embarras du choix en matière de supports. Réseaux sociaux, newsletter, blog, podcast, sélectionnez celui ou ceux où vous êtes le plus à l’aise. Nul besoin d’être partout à la fois, concentrez-vous sur ce que vous faites le mieux. En parallèle, analysez les canaux de communication de votre cible pour viser juste. Pour finir, n’oubliez pas de prendre du plaisir car une stratégie digitale contraignante ne tiendra pas sur le long terme.

 

5ème étape : On passe à l’action et on observe

Il est temps d’entrer dans le concret et de choisir votre rythme de diffusion en gardant à l’esprit l’importance de la régularité. Publier tous les jours parce que vous vous l’imposez peut jouer sur la qualité et la pertinence des messages. Évaluez plutôt votre propre rythme pour rester cohérent et n’hésitez pas à vous appuyer sur les outils de publication pour optimiser votre temps.

Il vous reste maintenant une dernière étape : la mesure de votre performance. Observez régulièrement ce qui a fonctionné et ce qui a fait un flop. Sur quelles publications votre communauté réagit-elle le plus ? Avez-vous obtenu davantage de visites ou de ventes ? Percevez-vous une cible plus engagée ? Ces précieuses informations vous permettront d’ajuster votre stratégie digitale si besoin.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que rien n’est jamais figé et qu’un contenu qui a fonctionné hier peut produire l’effet contraire le lendemain. Ne pas rester sur vos acquis, peut-être est-ce finalement la clé d’une stratégie digitale qui fonctionne !

Autres actualités intéressants :

communication d'entreprise, salon, evenementiel, patricia foillard graphiste
C’est la rentrée !

C’est la rentrée !

Après une pause estivale bien méritée, vous êtes prêt à attaquer la rentrée du bon pied. Le business reprend et c’est le moment de reprendre vos bonnes vieilles habitudes et d’être un as de l’organisation. Et vous ne l’aurez pas manqué, les salons pros vont bien...

En savoir plus