L’étiquette, un outil marketing puissant

Vous avez passé des heures à réfléchir au packaging de votre produit et vous avez misé sur la qualité pour le vendre. Mais avez-vous pensé à son étiquette ? Vous savez ce petit morceau de papier collé sur votre emballage, et qui attire l’œil. Contrairement à ce que vous imaginez, l’étiquette de votre produit est un outil marketing puissant. Bien conçue, elle peut optimiser vos ventes. Alors découvrons comment la réussir.

Article Etiquette outil marketing puissant- saori-patricia-foillard

 

Soignez vos étiquettes

Elles n’ont l’air de rien, mais les étiquettes détiennent un pouvoir conséquent et à double tranchant : augmenter ou pas le potentiel de vos produits.

L’idée est simple. Positionnez-vous en tant que consommateur qui fait ses courses dans un supermarché lambda. Vous devez acheter un produit et vous vous retrouvez face à plusieurs articles aux propriétés similaires. Comment allez-vous vous décider ? Vous allez tout simplement regarder les étiquettes et voir celle qui vous séduit le plus.

Pour cela, en tant que support visuel, vos étiquettes doivent être particulièrement travaillées. Couleurs, forme et police, faites de la lisibilité une priorité. Et comme elles font partie intégrante de votre politique marketing, elles méritent un design soigné et attractif.

Soyons réalistes. Un super produit mais dont l’étiquette dénote ne favorisera pas l’acte d’achat, bien au contraire. Alors, comme tout support de communication, elle doit refléter la qualité de vos produits, votre positionnement et vos valeurs. Vaste mission pour un si petit visuel !

 

Par ailleurs, quand on sait que l’étiquette est le deuxième déclencheur de vente derrière le prix, mieux vaut mettre le paquet. En plus d’y noter les informations de rigueur, veillez à bien vous différencier de vos concurrents. Vous y afficherez clairement votre image de marque pour que l’on sache en un clin d’œil que c’est vous, et rien que vous que l’on doit prendre en rayon.

Pas de place pour le hasard

Même si le visuel est central sur les étiquettes, il n’est pas le seul paramètre à prendre en compte. Il existe en effet de nombreuses règlementations à respecter et des mentions à y faire apparaître.

Dans le secteur du vin par exemple, plusieurs paramètres sont obligatoires en Union européenne (en plus d’un design qui détonne). Par le biais de votre étiquette, le consommateur devra savoir qui produit, embouteille ou commercialise le vin, son origine, sa dénomination, la quantité du contenu, mais aussi le pourcentage d’alcool s’il est supérieur à 1.2%, et le pictogramme « Déconseillé aux femmes enceintes ». Sans cela, gare aux représailles ! Le producteur sera ensuite libre de compléter les informations sur l’étiquette, notamment avec le nom du cépage, l’année ou le type de vin.

 

Aussi, cette rigueur ne s’applique pas uniquement à la règlementation. Elle concerne en parallèle le choix de l’étiquette qui va différer selon le support. Les étiquettes pour des boissons devront ainsi être très résistantes aux UV et aux transports, tandis que celles pour des produits haut de gamme se feront discrètes pour mieux sublimer le produit. La création d’étiquettes personnalisées est donc tout un art, qu’il vaut mieux pratiquer bien entouré, avec une graphiste professionnelle par exemple !

 

Conscient(e) que bien choisir vos étiquettes est décisif pour vos ventes, gardez bien en mémoire de toujours faire la différence avec des visuels de choc !

Autres actualités sur le même sujet :

Réalisations associées :

Autres actualités intéressants :